Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Âge à la Renaissance, éd. Violaine GIACOMOTTO-CHARRA et Christine SILVI

Table des matières


Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Âge à la Renaissance, éd. Violaine GIACOMOTTO-CHARRA et Christine SILVI. — Paris, École des chartes, 2014, 278 p., ill. (Études et rencontres de l’école des chartes, 43).

Violaine GIACOMOTTO-CHARRA,  « Peut-on tracer les frontières de la vulgarisation ? », 5.

Christine SILVI, « La revendication de la grécité dans quelques monographies d’oiseaux d’Aristote à Buffon », 23.

Valérie FASSEUR, «  L’enseignement de saint Augustin contre les manichéens dans le Breviari d’Amor de Matfre Ermengaud», 49.

Denis HÜE, Le Calendrier et compost des bergers, un vade-mecum populaire », 71.

Jean BALSAMO, « Traduction de l’italien et transmission des savoirs : le débat des années 1575 », 97.

Hélène CAZES, « Charles Estienne: fortunes et faillites d’une entreprise de vulgarisation »,

Jacqueline VONS, « Jacques Grévin (1538-1570) et la nomenclature anatomique française », 133.

Philippe SELOSSE, « Le « Plasne », la « Salmandre », le « Daulphin » et le « Mauvis » : la vulgarisation des savoirs dans les traités d’histoire naturelle de Pierre Belon », 179.

Marie-Luce DEMONET, « Un exemple de vulgarisation philosophique : les facultés de l’âme à la portée de tous (et de toutes) », 165.

Myriam MARRACHE-GOURAUD, « Affronter et ravir la licorne des autres. Le chemin d’Ambroise Paré parmi les autorités », 185.

Christine PIGNÉ, « Le sommeil vu par Pierre Messie », 199.

Susanna GAMBINO-LONGO, « Imaginaire et connaissance des nations barbares en Italie au XVIe siècle», 217.

Rosanna GORRIS CAMOS, « Écrire la terre, écrire le ciel : Guy Le Fèvre de La Boderie et Peletier du Mans, poètes de la terre et du ciel», 233.

Recherche

Menu principal

Haut de page